Faire un devis qui sort du lot tout en restant dans les clous.

Quand un particulier ou une entreprise fait appel à vos services, il vous demandera avant tout un devis et évidemment vous ne serez pas le seul à lui en proposer un. Il est de mise de comparer les devis avant de s’engager avec un professionnel et ce, quel que soit votre domaine d’activité.

Il faut donc se démarquer dès le départ et montrer votre professionnalisme car c’est ce que le client verra en premier, le devis est le point de départ de la relation que vous allez construire avec le client et le prix n’est pas le seul critère de choix. Il ne faut donc pas se dire que c’est une perte de temps, bien au contraire.

Je vous propose dans cet article de découvrir ce que la loi impose en terme de contenu pour que votre devis soit valable et des conseils pour vous aider à le rédiger au mieux

Quelques conseils pour bien commencer

Il faut détailler les prestations que vous proposez: le but est ici de faire comprendre à votre client ce que représente comme somme de travail et de matériaux les travaux ou prestations qu’il vous demande de réaliser
Prenons l’exemple du remplacement d’une baignoire par une douche chez un particulier. Plus vous décrirez ce que vous engagez comme travaux (dépose de la baignoire, préparation des murs, changement du positionnement de la bonde, modèle et marque du bac à douche envisagé, modèle et marque de la robinetterie…), plus le client sera rassuré car il ne craindra pas les mauvaises surprises. Et non seulement le temps que vous aurez passé à faire ce devis prouvera à votre client que vous portez un interêt à sa demande, mais il pourra également sélectionner les postes sur lesquels agir pour que votre prix corresponde à son budget, ou à son niveau d’exigence en terme de matériaux utilisé et de rendu final.

Concernant sa présentation, il vaut mieux qu’il soit clair et aéré, il sera plus facile à lire et moins fastidieux à déchiffrer pour votre client. Il est l’image de votre activité: si vous êtes clair dans son contenu et dans sa présentation, vous envoyez le signe que vous êtes transparent et consciencieux car rien n’est caché (c’est fou ce qu’on arrive à faire passer comme

message à travers une mise en page soignée 1 )

Les mentions obligatoires
Une fois daté, signé et complété de la mention « Bon pour accord » ou « Bon pour travaux », votre devis fera office de contrat d’engagement entre votre client et vous. Mais pour qu’il soit valable aux yeux de la loi les mentions suivantes devront impérativement y figurer:

• date du devis et durée de validité de l’offre ;
• nom, raison sociale et adresse de l’entreprise (n° de téléphone et adresse électronique) ;
• statut et forme juridique de l’entreprise ;
• pour un commerçant : numéro RCS suivi du nom de la ville où se trouve le greffe d’immatriculation ;
• pour un artisan : numéro au Répertoire des métiers (n° Sirene+ RM + n° du département d’immatriculation) ; • numéro individuel d’identification à la TVA,
• nom et adresse du client ;
• date de début et durée estimée des travaux ou de la prestation ;
• décompte détaillé (et description) de chaque prestation, en quantité et en prix unitaire ;
• prix horaire ou forfaitaire de main d’œuvre ;
• frais de déplacement, éventuellement ;
• conditions de paiement, de livraison et d’exécution du contrat ;
• procédures de réclamation et conditions du service après-vente (garantie notamment) ;
• somme globale à payer HT et TTC, en précisant les taux de TVA applicables.

Pour une micro entreprise c’est un peu différent car la TVA est non applicable, pas de numéro d’identification TVA donc, mais la mention suivante sera à faire figurer « TVA Non applicable, art. 293 B du CG »

Le devis peut être obligatoire dans certains domaines d’activité

  • pour les travaux et le dépannage dans les domaines suivants, un devis détaillé avant l’exécution des travaux quel que soit le montant est obligatoire: électricité, électroménager, maçonnerie, fumisterie et génie climatiques, ramonage, isolation, menuiserie, serrurerie, couverture, plomberie, installation sanitaire, étanchéité, plâtrerie , peinture, vitrerie, miroiterie, revêtement de murs et de sols
  • pour les services à la personnes: si le montant dépasse 100€TTC ou si le client le demande pour un montant inférieur à 100€ TTC
  • déménagement
  • location automobile
  • santé: appareillage auditif, chirurgie dentaire, chirurgie esthétique, optique médicale, pédicure, podologie Le devis peut être payant dans certains cas • si vous vous déplacez pour effectuer le devis
    • si vous devez réaliser une étude approfondie avant de pouvoir établir votre devis

3

• si vous êtes architecte et que le travail de préparation du devis constitue une somme importante de travail
Attention, il ne pourra être facturé qu’à la seule condition que le client aura été informé de son prix au préalable. Si le client fait appel à vous, ce montant pourra être déduit de celui de la prestation effectuée mais rien ne vous y oblige, il s’agira alors d’un geste commercial ou de pratique généralisée dans certains métiers.

Conclusion
Même si le devis est une estimation du prix définitif, il permet au client et au prestataire de sécuriser leur relation avant de s’engager mutuellement.
Un devis, daté, signé et complété de la mention Bon pour accord ou Bon pour travaux est un contrat qui engage le professionnel à réaliser les prestations décrites dans le devis et le client à les payer lorsqu’elles sont réalisées.

J’espère que ces conseils vous auront été utiles et vous aideront dans la gestion de votre entreprise. N’hésitez pas à me contacter si des questions persistent ou si avez besoin d’aide pour établir un devis (lien bitly vers la page « prestations de service » ou « contact »)

Source (à titre informatif, je ne le ferai pas figurer sur l’article) Site service-public.gouv.fr
Site CCI
article sur les mentions obligatoires sur les devis

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *